Manif nationale samedi 2 octobre des citoyens avec l’interprofessionnel de la santé.

STOP L’ETAT D’URGENCE SANITAIRE !

le covid c’est terminé !

appel coordonné avec toute l’interpro du collectif Unis de soignants avec les villes citées sur l’affiche.

à PARIS : rdv ministère de la santé à partir de 13h ! Place Pierre Laroque (14 avenue Duquesnes métro Saint François Xavier)

et on refera le banquet Liberté devant des brasseries terrasses.

faites passer !! Stoppons les politiques avant qu’il ne soit trop tard.

vous pouvez être co-déclarants avec nous en signant via la formulaire en ligne :

https://framaforms.org/manifestation-samedi-2-octobre-stop-a-letat-urgence-interprofessionel-sante-formulaire-co-declarants

4 Comments on “Manif nationale samedi 2 octobre des citoyens avec l’interprofessionnel de la santé.

  1. Bravo pour votre engagement qui je l’espère arrivera à réveiller plus de monde parmi nos compatriotes inconscients de leur sort mortifère qui arrive une vitesse exponentielle depuis l’abolition du septennat pour que les quinquennat présidentiels volontairement calés sur les élections législatives nous fassent plus de mal, plus vite et plus efficacement. Les dominants ont compris que de cette façon ils bloqueraient mieux toute opposition dans leur propre système de domination avec une synergie qui favoriserait ces fanatiques pour nous spolier avec une rentabilité accrue. C’ est frappant depuis les derniers électro chocs des 3 dernières traitres aux manettes non ?
    Les bactéries qui n’ont pourtant pas de cerveaux échangent avec célérité des plasmides face à une attaque chimique toxique, même au seuil de la mort. Pas nous apparemment.

    Je crains que l’actualité de la semaine sur la hausse record du prix de l’énergie, comme l’artificielle pénurie de carburant en Angleterre avec la hausse annoncée du prix de l’électricité n’aient encore courcicuité les cerveaux sur les thèmes de la santé et de la liberté qui vous est cher cette semaine pour mieux réveiller la peur programmée de ne plus pouvoir payer toutes leurs factures à nos semblables afin de mieux vous oublier.

    Qu’importe que des gisements pétroliers importants aient été découverts, qu’ importe les vrais faux problèmes de carences programmées en chauffeurs poids lourds au royaume uni qui font naître cette crise pipée de (l’approvisionnement en ) carburant et qu’importe ces lois scélérates qui obligent EDF à gonfler ses prix pour l’obliger comme toutes les entreprises concurrentiels d’Etat à ne pas gêner les profits des entreprises privés de l’énergie.
    Tous les dès sont pipés mais tant que la peur règne et neutralise la raison ; l’effet boule de neige que votre combat mérite risque d’être gelé jusqu’à ce que l’hiver, le froid et leur méthode du pourrissement, vous crucifient dans leurs salles des trophées des luttes sociales inachevées et des batailles perdues.
    Tout va bien pour les hyènes qui dépecent notre pays de ces fleurons industriels de ses activités vitales pour sa survie, qui ont assassiné la souveraineté de la France comme celle de notre main d’œuvre spécialisée vu que nos meilleures outils de production du bien commun sont vendus et avalés par des intérêts privés étrangers pour créer plus de milliardaires (et plus de précaires plus flexibles en face)
    Voilà longtemps qu’ils ont torpillé notre plein emploi pour stimuler le chômage de masse planifié pour briser le coût du travail.
    Vive l’immigration dérégulée pour casser encore plus le marché du travail augmenter le nombre d’actifs potentiels qui fait plonger automatiquement le coût de la rémunération de chacun et ses cortèges d’activités non déclarés qui plombent nos PME.
    Adieu acquis sociaux réduits (sous le prétexte vicieux et pervers de les sauver), adieu libertés fondamentales sous le fallacieux prétexte de « nous protéger » pendant qu’ils torturent, volent et violent notre Nation, son peuple, le produit de son travail, ses richesses, son patrimoine, ses acquis … Le pacte des hyènes fonctionne parfaitement, ils nous bradent, nous trahissent, plafonnent le coût des travailleurs , stimulent les inégalités pour détourner nos richesses contre des commissions sous le manteau, modifient leurs lois à leurs convenances quitte à inverser la hiérarchie des normes ou à réformer notre constitution pour l’édulcorer.
    Un simple arrêté préfectorale peut bien brider ou interdir notre droit constitutionnel de manifester, pourtant au sommet de la hierarchie des normes, au dessus des lois supranationales, comme celui de nous rassembler et d’aller et venir pacifiquement.

    Tout cela sans compter la disproportion entre la répression collective contre des manifestants 100 % pacifiques, infiltrés par une pincée de marginaux pour les décrédibiliser et faire tomber sur les plus modérés, des sanctions collectives expéditives, légales mzmzus scélérates, sous prétextes d’intentions malveillantes alors qu’en face des milliers de violences policières institutionnalisées dont une bonne dose sont illégitimes, réelles édulcorées et non sanctionnées (bien que souvent filmées), glussées sous le tapis avec des faux en écritures publics, bien couvertes pour la défense du capitalisme dérégulé qui enrichit une minorité, sous prétexte de faire regner l’ordre public.
    C’est bien écœurant, c’est notre quotidien, c’est notre passé, c’est notre présent et aussi notre futur, comme celui de la génération suivante. Pour combien de générations encore ? Nul ne le sait.

  2. Merci pour votre engagement ! Grâce à vous j ai réalisé que ce que je comprenais n était pas le fruit de mon imagination et que je n étais pas seule à penser que cela ne tournait plus rond en France : plus d état de droit ; atteinte sans précédent et disproportionnée à nos libertés fondamentales. Je ne pourrai pas être à la manif du 2 mais je vous soutiens en pensée. Continuons de défendre ensemble ce qui nous semble être juste !

    • merci ! effectivement c un problème pour nous que certain sites nous ignorent. nous essayons de mettre à jour nos infos mais ça ne passe pas toujours. ,n’hésitez pas leur faire remonter de votre côté ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *