Marche « Tous en blanc » samedi 9 octobre – Châtelet Les Halles place du Bellay « Fontaine des Innocents »

Pour ce 30eme samedi de mobilisation depuis le 31 octobre, nous serons encore une fois dans la rue pour défendre nos libertés et droits fondamentaux. Stop au Pass et l’Etat d’urgence qui a établi une véritable dictature au nom du sanitaire et sous couvert de la solidarité.

Après avoir été acclamés et applaudis… nos héros sont martyrisés par le pouvoir. Nous soutenons tous les personnels soignants et de la santé suspendus sans salaires pour avoir refusé l’obligation vaccinale.

Aucune liberté ne doit être soumise à un chantage coercitif. Nous assistons éberlués à une dérive de plus en plus totalitaire du gouvernement et des politiques à l’assemblée nationale, avec une loi en préparation pour instaurer possiblement une obligation de vaccination pour tous, assortie d’une amende jusqu’à 1500 euros en cas de refus.

Nous devons plus que jamais exercer notre devoir citoyen et nous mobiliser pour les arrêter.

Tous unis dans la rue pour la justice et l’application du droit bafoué par les décisions politiques.

Le covid est fini, ce virus d’arts naturellement amenuisé comme tous les virus, mais la crise sanitaire est bien réelle à cause de la mise à pied de 350.000 soignants !

L’hôpital public est à l’agonie, non pas à cause du covid, mais bien à cause des décisions délirantes du gouvernement et des politiques qui sabotent tous nos acquis. Les soignants dénoncent depuis des années les manques de moyens, qui chaque année, provoquent l’engorgement des services d’urgence et de réanimation en cas d’épidémie. Il n y’a rien de nouveau à cela, mais la situation s’est empirée. En 2010, le journal l’Express titrait déjà : « les infections respiratoires et pulmonaires font 4,25 millions de morts par an » mais sans que cela n’émeuve les gouvernements, les politiques, et les médias majoritaires.

Article publié en 2010 : source https://www.lexpress.fr/actualites/2/les-infections-respiratoires-font-4-25-millions-de-morts-par-an_934943.html

L’instrumentalisation du covid, comme outil de contrôle et de sabotage du service public hospitalier est de plus en plus évident. Lors du dernier « conseil de défense » le tyran Macron a d’ailleurs dit « le seul critère du retrait du pass sera le taux de vaccination de la population » aucun critère sanitaire donc, peut leur importe que l’épidémie soit terminée, les contaminations au plus bas, que les soignants soient mis à pieds sous couvert de « solidarité » sanitaire… tant que les doses sont écoulées et que les dividendes sont reversées aux actionnaires des laboratoires. Leurs profits partent dans la paradis fiscaux…

Les opposants politiques citoyens que nous sommes sont décrédibilisée par l’insulte et l’amalgame nous traitant de « Complotistes »! totalement indigne d’une saine démocratie et du débat politique. Nous sommes censurés par les grands médias aux ordres, qui ne tiennent absolument pas leur rôle et devoir de contre pouvoir et de critiques des décisions gouvernementales. La honte sur la France! Le Monde c’est la pravda ! Libération peut être renommé « collaboration »!

Notre coordinatrice Sophie Tissier est fichée S pour mieux permettre au gouvernement de contrôler ses réseaux de communication et les censurer ! https://blogs.mediapart.fr/sophie-tissier/blog/230921/fichage-et-oppression-politique-ma-lettre-darmanin-ministre-de-linterieur

Alors nous appelons toute la population à nous rejoindre dans la rue, dans une marche pacifique apartisane, tous vêtus de blanc, nous vous demandons de jouer le jeu en portant un vêtement ou un foulard blanc, en soutien aux soignants mais aussi pour montrer la paix, la bienveillance de notre mouvement.

Rdv samedi 9 octobre à 13h place du Bellay – fontaine des Innocents à Paris.

Nous marcherons au cœur de Paris afin de nous faire connaître jusqu’à Stalingrad.

Nous réunirons nos groupes locaux auxquels vois pourrez vous inscrire sur place et aussi par mail : unioncitoyenneliberte@protonmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *