Samedi 23 octobre : Marche TOUS EN BLANC contre l’Etat d’urgence sanitaire, le pass et l’obligation vaccinale des soignants.

Non au chantage et à l’extorsion de consentement pour la vaccination Covid-19. Nous dénonçons tous effets néfastes et dangereux de ces vaccins alors que dans le même temps l’épidémie est en phase terminale avec moins de 1200 personnes en soins intensifs dans tout le pays. Le virus s’éteint selon le cycle naturel de tous les virus. Il n’est plus du tout un danger pour la population et rien ne justifie les mesures sanitaires et la vaccination massive de toute la population. Les enfants ont plus de risques à être injectés que d’avoir le covid que leur immunité élimine naturellement.

Les cas d’effets graves se multiplient sur le site de l’ANSM et on doit absolument cesser cette campagne de propagande pour la vaccination.

Venez manifester avec les citoyens apartisans qui ont lancé les premières mobilisations, bien avant les partis. Mais qui sont censurés et ostracisés des médias.
Voici l’appel que nous avions lancé, avec l’association Force Jaune, le 14 novembre 2020 lors du 2eme confinement :

Manifestation le 14 novembre où l’association réaction19 était invitée par l’association Force Jaune, au Parvis des droits humains
14 novembre 2020 -Parvis des droits Humains Paris. Contre l’état d’urgence sanitaire et les mesures liberticides, confinements, masques…

Imaginez : autant de signataires que de manifestants ! ils ne pourront plus mentir sur les chiffres de participation !

Le collectif de l’UCPL : UNION CITOYENNE POUR LA LIBERTÉ avec le Mouvement de défense des libertés et droits fondamentaux, réunissant des collectifs de soignants, de pompiers, de l’interprofessionnelle la santé du public et du privé, et aussi des étudiants, des acteurs de la culture, de toute la France, vous propose d’être co-déclarants de la Marche citoyenne et pacifique, au départ du ministère de la santé, Tous en blanc » le SAMEDI 23 Octobre à Paris, selon la météo avec un BANQUET DE LA LIBERTÉ sur le parcours devant des brasseries restaurants parisiens.

=> au départ de la place Pierre Laroque au ministère de la santé rdv à 13H (départ 14h)pour aller jusqu’à la place Charles Michels

Nous marcherons tous ensemble (parcours en cours de négociation) pour stopper le PASS sanitaire,  l’obligation vaccinale, l’état d’urgence sanitaire anti-démocratique, et la campagne de vaccination des enfants et adolescents. Exigeons ensemble l’accès aux soins pour tous avec des traitements précoces, la transparence dans la gestion du covid et le débat démocratique. STOP à la DICTATURE SANITAIRE ça suffit.

Tous co-déclarants = tous leaders et citoyens actifs selon nos droits constitutionnels. 
https://framaforms.org/manifestation-samedi-23-octobre-stop-obligation-vaccination-et-etat-urgence-formulaire-co-declarants

Pour une meilleure organisation et l’amplification de la résistance face à la dictature sanitaire, nous proposons à tous les manifestants d’être co-déclarants de la manifestation avec le collectif et les associations.

ATTENTION : En remplissant ce formulaire, vous signez avec nous la déclaration de la manifestation officielle à la préfecture de police de Paris, qui est en cours de négociation. 
Vous vous engagez donc à être présent le jour J, à aider à l’organisation selon vos possibilités, et ainsi à amplifier le mouvement légal, irréprochable et pacifique.

Nous proposons aux signataires de la présente déclaration le jour J, de porter un brassard vert afin d’être identifiés comme « organisateurs » en étant nombreux, nous sommes plus forts face aux autorités pour affirmer et faire respecter notre droit fondamental de manifester. C’est aux organisateurs de mener le cortège et non à la police, et bien que nous soyons en conflit permanent avec le préfet quant aux lieux qu’il daigne nous autoriser, nous n’avons aucun problème de violence policière sur nos cortèges, les policiers sont à notre service comme le veut la loi.


– Pour signer la déclaration, pas besoin de se déplacer, il suffit de remplir Le formulaire créé par le collectif. Nous enverrons ensuite la liste des personnes organisatrices signataires du présent formulaire à la préfecture de police de Paris la veille de la manifestation.

A savoir : en droit français, la responsabilité pénale individuelle prime sur toute autre. Ainsi, tout débordement ou dégradation impute à la responsabilité de l’auteur. Rien ne peut nous être reproché.

Nous comptons sur vous pour diffuser ce formulaire et cet appel à aider au bon déroulement le jour J, sans aucune casse ni dégradations, ni confrontations avec les forces de l’ordre.

NON au PASS SANITAIRE, nous voulons circuler librement sans contrôle et pistage numérique des citoyens par l’Etat. « Notre liberté n’est pas à flasher ! » 

NON à la censure des médecins et scientifiques indépendants.
OUI à liberté et à la vérité sur la crise Covid.

Stoppons ce gouvernement et la coalition mafieuse au sein de nos institutions, qui veulent instaurer le contrôle bio-numériques de tous les citoyens et imposer une vaccination coercitive dont on ne connait pas les effets néfastes à long terme.
Nous affirmons qu’une autre gestion du covid est possible, transparente et démocratique, notamment en proposant des traitements précoces, un suivi des malades et en donnant les moyens nécessaires aux soignants.

Notre collectif  grandit et devient l’Union Citoyenne pour la Liberté, UCPL, d’une envergure nationale, avec des collectifs de soignants de toute la France… Rejoignez-nous unioncitoyenneliberte.fr

Le collectif UCPL, coordonné par Sophie Tissier, s’est co-fondé le 20 mars, sus le. nom de « Paris pour la Liberté », lors d’un premier rassemblement, avec de simples citoyens et des membres de nombreux collectifs et associations (Force jaune, Réinfocovid, Parents 2021, Reaction19, Réseaux de Solidarité Active, des médecins du collectif « Laissons les prescrire », La ligue nationale pour la liberté des vaccinations, le EFVV European Forum For Vaccine Vigilance, Police For Freedom, Touche Pas à mon Intermittent.e, Stop Corruption, Le collectif Carton Jaune, Nous les gens, Bon sens, Pierre Barnérias et l’équipe de « Hold Up » son film documentaire, l’artiste Ingrid Courrèges, le docteur Denis Agret…
Nous prônons l’union de tous les collectifs et organisations qui luttent contre le pass sanitaire, et les restrictions de liberté, de façon apartisane, sans les clivages politiques qui divisent le peuple, ni « politique politicienne » ni calcul électoraliste. 

Tout le monde peut être co-déclarant avec nous en préfecture.
Il n’y a pas de risque légal en cas de débordement. Nous ne sommes pas responsables, la police doit protéger des fauterus de troubles.

La législation française oblige en effet tout citoyen souhaitant organiser une manifestation à la déclarer auprès des services de police et à les informer des modalités de l’événement 72h à l’avance.
Officiellement et légalement les déclarants ont la police à leur service afin de garantir la sécurité des manifestants. 
C’est dans ce rôle là que nous voulons les voir dévoués. En étant organisés et pacifiques cela fonctionne et nous n’avons aucune infiltration de casseurs, comme l’ont fait les Gilets jaunes Decla Ta Manif devenu « Force Jaune » lors de nombreuses manifestations parisiennes dès l’acte 8, censurées dans les médias.

Ainsi, en étant le plus nombreux possible à signer les déclarations, nous sommes nombreux à protéger notre mobilisation, et à diriger les opérations.
« Pas de violence, pas de casse, mais des revendications » 

Ne laissons au pouvoir aucune prise sur nous : La violence est le meilleur allié de l’état, et c’est l’outil de gouvernance du gouvernement qui a durement réprimé les gilets jaunes pour l’exemple lors de manifs sauvages ou récupérées. Pousser à la radicalisation des mouvements est une stratégie classique du pouvoir afin de rendre la répression légitime aux yeux de l’opinion et largement relayée par les médias. Tout élan citoyen de contestation est ainsi tué dans l’oeuf. 

Refusons le jeu des provocations envers la police, et les casses inutiles. Affirmons publiquement le caractère pacifique de notre mobilisation « Tous en blanc » afin de protéger la mobilisation historique contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale et de parvenir à la victoire.

Hauts les coeurs !
Pour la résistance citoyenne apartisane, pour la liberté, la vérité et la démocratie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *